Accréditations Programme du festival Mon compte

21ème édition 29 NOVEMBRE AU 07 DÉCEMBRE 2024

conversation avec

Leos Carax

Réalisateur, scénariste

France

Biographie

Leos Carax commence sa carrière cinématographique en tant que critique et
réalisateur de courts métrages. Il impose son esthétique audacieuse et iconoclaste
avec son premier long métrage, Boy Meets Girl, en 1984, puis avec Mauvais sang –
en compétition à la Berlinale -, dans lequel il continue d’explorer les difficultés
d’aimer dans le monde contemporain.
En 1991, Les Amants du Pont Neuf est un
véritable succès critique. Le film qui suit, Pola X, adapté du roman de Melville – Pierre
où les ambiguïtés – marque son entrée dans un type de cinéma de plus en plus
expérimental. Holy Motors signé Leos Carax, fait sensation au Festival de Cannes en
2012 ; plus récemment il réalise Annette, qui remporte, entre autres, le Prix de la
Mise en Scène à Cannes.

Leos Carax commence sa carrière cinématographique en tant que critique et
réalisateur de courts métrages. Il impose son esthétique audacieuse et iconoclaste
avec son premier long métrage, Boy Meets Girl, en 1984, puis avec Mauvais sang –
en compétition à la Berlinale -, dans lequel il continue d’explorer les difficultés
d’aimer dans le monde contemporain.
En 1991, Les Amants du Pont Neuf est un
véritable succès critique. Le film qui suit, Pola X, adapté du roman de Melville – Pierre
où les ambiguïtés – marque son entrée dans un type de cinéma de plus en plus
expérimental. Holy Motors signé Leos Carax, fait sensation au Festival de Cannes en
2012 ; plus récemment il réalise Annette, qui remporte, entre autres, le Prix de la
Mise en Scène à Cannes.

conversation avec

Leos Carax

Réalisateur, scénariste

France

11 novembre 2022

Biographie

Leos Carax commence sa carrière cinématographique en tant que critique et
réalisateur de courts métrages. Il impose son esthétique audacieuse et iconoclaste
avec son premier long métrage, Boy Meets Girl, en 1984, puis avec Mauvais sang –
en compétition à la Berlinale -, dans lequel il continue d’explorer les difficultés
d’aimer dans le monde contemporain.
En 1991, Les Amants du Pont Neuf est un
véritable succès critique. Le film qui suit, Pola X, adapté du roman de Melville – Pierre
où les ambiguïtés – marque son entrée dans un type de cinéma de plus en plus
expérimental. Holy Motors signé Leos Carax, fait sensation au Festival de Cannes en
2012 ; plus récemment il réalise Annette, qui remporte, entre autres, le Prix de la
Mise en Scène à Cannes.

Leos Carax commence sa carrière cinématographique en tant que critique et
réalisateur de courts métrages. Il impose son esthétique audacieuse et iconoclaste
avec son premier long métrage, Boy Meets Girl, en 1984, puis avec Mauvais sang –
en compétition à la Berlinale -, dans lequel il continue d’explorer les difficultés
d’aimer dans le monde contemporain.
En 1991, Les Amants du Pont Neuf est un
véritable succès critique. Le film qui suit, Pola X, adapté du roman de Melville – Pierre
où les ambiguïtés – marque son entrée dans un type de cinéma de plus en plus
expérimental. Holy Motors signé Leos Carax, fait sensation au Festival de Cannes en
2012 ; plus récemment il réalise Annette, qui remporte, entre autres, le Prix de la
Mise en Scène à Cannes.

Annette (2021) : Meilleur réalisateur, Festival de Cannes Meilleure réalisation, Prix César Awards;
Prix Douglas Sirk Award, Festival du Film de Hamburg Film Festival Meilleur réalisateur, Prix Lumière Awards

Gradiva ( court métrage ; 2014)

Holy Motors (2012) : Prix Jeunesse,
Festival de Cannes; Meilleur film, Cahiers du Cinéma;
Meilleur film étranger, Festival
International du Film de Chicago International Film Festival
42 One Dream Rush ( court métrage ; 2010)

Tokyo! (segment; 2008)
My Last Minute ( court métrage; 2006)

Pola X (1999)

Sans titre ( court métrage; 1997)

Les Amants du Pont-Neuf (1991)

Mauvais sang (1986) Prix Louis Delluc; Alfred
Bauer Award, CICAE Award Honorable Mention, Berlinale

Boy Meets Girl (1984)Prix Jeunesse,
Festival de Cannes
Strangulation Blues (court métrage; 1980)